Mots d'Ici et d'Ailleurs ouvre ses portes aux Etablissements et Services d’Aide par le Travail, une notion qui n’a rien perdu de sa pertinence

Publié le

Trois responsables ont tenu à s’exprimer avant que nous ne rencontrions les personnes à mobilité réduite des établissements concernés. Il s’agit de messieurs Jean-Marie NOEL, directeur de l’ESAT du Val de Lorraine, Jean-Jacques MICHEL, directeur de l’ESAT d’Allamps, Jean-Paul MOUROT, directeur d’atelier à l’ESAT des Eaux Bleues de Liverdun. Certaines animations ont d’ores et déjà été enregistrées au sein de ce dernier.


Pas facile de s’exprimer comme de faire des rencontres lorsqu’on ne peut se déplacer aussi facilement que le commun des mortels. La radio est donc une opportunité qu’il ne faut pas négliger. Si les anciens Centres d’Aide par le Travail peuvent avoir des clients, et sont assimilables à ce titre à des entreprises à part entière, la radio quant à elle est susceptible d’être perçue comme un outil supplémentaire. Il contribue en effet à l’acquisition d’une précieuse autonomie, au moins du côté de la parole, destinée à renforcer l’employabilité des salariés defficients.

 


Ecouter l'émission


La radio répond donc à la mission d’accompagnement par le soutien psychologique, pédagogique, et culturel des publics qui font appel aux compétences des ESAT. Cela donne lieu à des activités parallèles à l’activité professionnelle des personnes, dont une pourrait trouver un aboutissement concret à l’antenne de DECLIC. Une affaire à suivre.

 

Partenaires : Union Européenne & l'association CRISTEEL (délégation de gestion)

Commenter cet article